La date du mariage grâce à l’astrologie

Le mariage, le début d’un nouveau chapitre dans sa vie, est un évènement heureux qui réclame
le soutien d’énergies favorables à sa concrétisation. Les énergies planétaires qui influencent
chacun des aspects de nos vies déterminent aussi le succès ou l’échec de nos actions,
dépendantes du moment où l’on engage une tâche donnée. Calculer la date du mariage est
ainsi un aspect crucial de l’analyse de la carte natale dans l’astrologie védique.
On peut prédire la perspective d’un mariage et la bonne date pour le contracter en étudiant
différentes indications dans sa carte natale. Il est important de noter ici qu’il peut y avoir
beaucoup d’indices qui suggèrent un mariage, mais sans toutefois qu’il ne se concrétise,
l’influence de planètes maléfiques pouvant complètement modifier les résultats. Par ailleurs, il
est également important d’observer si les planètes examinées en vue du mariage sont fragiles,
affectées ou consumées, car elle échoueront alors à donner les résultats escomptés pendant
leurs périodes d’activité. Voyons quelles sont les zones de sa carte natale à examiner afin de
prédire la date la plus appropriée pour son mariage.
La maison du mariage
La 7ème maison sur la carte natale est consacrée au mariage et attire donc en premier lieu
l’attention d’un astrologue. Le maître de la 7ème maison, ou le Karaka de la 7ème maison (qui
est Vénus), et les planètes qui sont reliées à la 7ème maison (qu’elles se trouvent dans la
maison ou bien la configurent) sont étudiées en tant qu’indications. Le mariage peut prendre
place pendant les mouvements planétaires de ces planètes, à condition qu’une planète
maléfique ne fasse pas obstacle sur la carte. En dehors de la 7ème maison, la 2nde maison
(liée à la famille) et la 11ème maison (indiquant l’accomplissement de ses désirs) sont aussi
importantes. Ainsi, les planètes qui occupent ces deux maisons sont également prises en
considération pour interpréter le soutien des planètes pour son mariage et le bon moment pour
le contracter. Si Saturne se trouve en conjonction avec Vénus, ou le maître de la 7ème maison,
cela entraînera un retard dans le mariage.
La carte D-9 donne des indications précises
La carte de la neuvième division harmonique, aussi appelée carte de Navamsa, est très utile
pour obtenir d’autres indications précises sur la date de son mariage et l’avenir de sa vie de
couple. Si le modèle qui indique le mariage sur la carte natale ressemble à celui de la carte
Navamsa, alors un astrologue peut être tout à fait assuré de la fiabilité de la prédiction. La
période où Jupiter croise le maître dominant dans la carte Navamsa est aussi considérée
comme une période favorable pour se marier.
Les transits, éléments déclencheurs du mariage
Tout comme la carte natale sert de base aux calculs, les résultats réels peuvent être constatés
pendant les transits, ou périodes planétaires. Lorsque les maîtres de la 2nde, 7ème et 11ème
maison dans la carte natale entrent dans n’importe laquelle de ces maisons et dans n’importe
quel ordre pendant le transit, ceux-ci déclencheront un projet de mariage. Mis à part celui de
Vénus, le transit de Jupiter, considéré comme la planète la plus bénéfique, est aussi pris en
compte pour déterminer la date de son mariage. Si Jupiter et Vénus transitent à travers la 7ème
maison ou configurent celle-ci pendant un transit, cela établira une date favorable pour se
marier.

Add Comment

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer